Biographie du groupe Fragile

Formé symboliquement le 1er Janvier 1980 à Lyon, Fragile est un groupe de rock français qui, après des concerts en première partie de groupes comme Marquis de Sade ou The Inmates ainsi que de nombreuses participations à des festivals, signe très rapidement un contrat de 5 ans avec EMI.
Sorti en Septembre 1981, son premier single, Pile ou Face, obtient un beau succès d’estime auprès des médias spécialisés. Fragile propose alors un rock aux accents pop et new wave tout à fait en phase avec l’époque.
Tout en continuant à faire de la scène en solo ou dans des festivals, Fragile, qui assure aussi la première partie de la tournée française des B-52’s, prépare alors sa seconde réalisation qui, enregistrée à Paris et mixée à Londres, sort en Février 1983.

Ce mini-album 6 titres, formule très en vogue à l’époque, se ressent des évolutions du groupe : le son plus épais et les compositions plus affirmées se tournent ostensiblement vers l’univers rock anglo-saxon, même si les textes, dont l’écriture est soignée, restent en français. Ce premier album fait connaître Fragile auprès d’un large public, notamment grâce à un passage live remarqué dans l’émission rock télévisée, l’Écho des bananes, et permet au groupe d’être engagé pour assurer la première partie des Talking Heads et des Sparks. Puis, après une série de concerts en France et alors qu'il prépare son nouvel album, le groupe est l’invité étranger du concert de clôture de la fête de la Mercè, à Barcelone, où il se produit devant plusieurs dizaines de milliers de personnes.

1984 est une année charnière dans la carrière du groupe. Dans leur nouvel album, paru en Mai, le son et les compositions du groupe font preuve d’une évolution vers un style plus léché. Le single Trop belle pour être vraie rencontre rapidement un grand succès sur la bande FM. Parallèlement, un autre single, Je veux m’évader, se place en bonne position dans les charts québécois. Fragile, dont la réputation grandit, est appelé à Lisbonne où il joue devant 5000 personnes. En dépit de premiers résultats prometteurs, EMI, alors en pleine restructuration suite à un changement de direction et de politique artistique, cesse brutalement d’apporter son soutient au groupe. Le dernier single du groupe pour sa maison de disque, S.O.S., sort, en dépit d’un fort potentiel radiophonique, dans l’anonymat le plus total au printemps 1985.

Fragile choisit alors la voie de l’autonomie et crée, début 1986, ses propres studios d’enregistrement à Lyon. Deux ans plus tard, en 1988, Fragile finalise un projet ambitieux, la réalisation d’un single, Pars, distribué par Carrère et illustré par un superbe clip tourné en 35mm et réalisé par Henri-Michel Bonnot. Le titre ne trouve pas son public est si le bilan artistique est positif, il n’en va pas de même du bilan commercial.

Fragile se met alors en sommeil avant de se remettre au travail sur ce qui sera son ultime projet en anglais finalisé à ce jour, un concept-album sur le thème d’une nuit de rêves et de cauchemars intitulé The Dreamside. Dans cet album paru confidentiellement fin 1992, Fragile fait la part belle aux voix et s’attache avec succès à créer des climats tour à tour légers ou oppressants. Les compositions pop-rock et les arrangements s’ouvrent à de nouvelles sonorités et l’on y perçoit la force d’un groupe ayant atteint sa maturité.

Sans vraiment se dissoudre, le groupe ne travaille plus qu'occasionnellement pendant les années qui suivent. Deux des membres montent le projet The Box avec des titres toujours composés par Fragile.

Après cette parenthèse sans lendemain, Fragile reprend les armes et se met à travailler sur un nouvel album composé de titres anciens, pour la plupart inédits, et de nouvelles compositions. Le nouvel album du groupe est achevé en mars 2017. Sobrement intitulé Fragile IV, cet album mêle harmonieusement titres pop et titres nettement plus rock pour un résultat qui illustre une fois de plus cette patte si particulière du groupe qui a toujours fait son originalité.

© 2017 Olivier Stahl.